La "lectio divina"

Chaque jour, entre la prière du matin et la messe, le moine se met en présence de Dieu à travers une lecture individuelle de la Bible que la tradition spirituelle nomme lectio divina. Cette expression latine se traduit littéralement en français par « lecture divine ». Elle est employée depuis des siècles pour désigner la lecture méditative de la Bible. Il s'agit de goûter, de savourer les écrits bibliques pour qu'ils alimentent la foi du lecteur.

La lectio divina n'est pas seulement l'affaire des moines. Le Concile Vatican II recommande vivement à tous les chrétiens de fréquenter l'Écriture pour parvenir à connaître le Christ.

La première étape de la lectio consiste à se recueillir et à invoquer le Saint Esprit : inspirateur des Écritures, il est aussi Celui qui nous en donne l'intelligence. Ensuite, on peut commencer à lire, sans précipitation, le texte sur lequel on "fait lectio" ce jour-là. Ce peut être un des textes de la messe du jour, ou bien un passage d'une lecture continue d'un livre biblique. Après avoir pris son temps pour lire et relire, le lecteur peut alors s'interroger sur le sens profond du texte, sur ce qu'il révèle de l'alliance de Dieu avec soi, avec l'humanité entière… D'autres passages bibliques peuvent éclairer ce texte, alimenter la méditation. Celui qui fait lectio peut enfin formuler une action de grâces à Dieu au terme de sa prière.