Les fondations De Tournay à Dzogbégan

Les fondations

La première des fondations d'En Calcat se trouve en France, à Tournay (Hautes-Pyrénées). Puis, après avoir fondé le monastère de Toumliline au Maroc en 1952, l'Abbaye d'En Calcat a fondé le monastère de Dzogbegan au Togo en 1961.


Tournay

En 1934, les frères d'En Calcat fondent à Madiran, sur l'emplacement d'un ancien prieuré bénédictin du XIe siècle. Très vite les novices affluent nombreux et la communauté, qui a alors acquis son indépendance, décide de se transférer à Tournay, à une trentaine de kilomètres de Lourdes.

www.abbaye-tournay.com


Toumliline (Maroc)

En 1952, 21 moines d'En Calcat sont envoyés à Toumliline dans l'Atlas marocain. Si la communauté de Toumliline n'a pas subsisté après avoir dû quitter le Maroc en 1968, elle a pu essaimer et fonder les monastères de Bouaké (Côte d'Ivoire) en 1959 et de Koubri (Burkina Faso) en 1961.

 


Bouaké (Côte d'Ivoire)

En bordure de la ville de Bouaké, seconde ville de Côte d'Ivoire et ville universitaire, le monastère Sainte-Marie, fondé en 1960, est dans une relation d'alliance avec l'Abbaye d'En Calcat depuis 2011. Actuellement, deux frères d'En Calcat vivent à Bouaké.

La communauté, insérée dans l'Église locale, est en relation avec les chrétiens de la ville, mais aussi avec le quartier précaire d'Oliénou, dit aussi campement, proche géographiquement.

Après une longue période de crise traversée par le pays, l'hôtellerie accueille à nouveau des retraitants et de nombreux groupes. La vie économique du monastère est assurée essentiellement par l'élevage de poules pondeuses et quelques activités secondaires.

http://benedictinsbouake.com/

 


Koubri (Burkina Faso)

Situé à 30 km au Sud-Est de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, ce monastère a été fondé en 1961.

Par la culture des bananiers, manguiers, pamplemoussiers, l'élevage de vaches laitières, et les travaux dans les divers ateliers de mécanique et de menuiserie, la communauté s'efforce de parvenir à l'autosuffisance.
Elle accueille beaucoup de retraitants à l'hôtellerie, et les chrétiens du voisinage sont nombreux à bénéficier du climat de silence et de prière du monastère.

 


Dzogbegan (Togo)

En 1961, Les moines de l'abbaye d'En Calcat arrivent au Togo pour faire une fondation monastique. Ils s'établissent au sud du pays dans un village du nom de Dzogbégan. Érigée en abbaye en 1993, c'est aujourd'hui une communauté comprenant plus de trente moines. Son activité principale consiste dans la production de café torréfié, de confitures, épices et tisanes, sans compter l'accueil des retraitants.

Les moines se sont dès le départ efforcés d'aider la population dans le domaine agricole avec la création d'une coopérative, et dans le domaine de la santé avec la création d'un dispensaire. Ouvert depuis plus de 50 ans, ce dispensaire a grandi jusqu'à devenir un lieu essentiel pour la population de plusieurs villages éloignés de tout centre de soins, répondant efficacement à leurs premiers besoins de santé (paludisme chez les enfants, malnutrition, campagne de vaccinations, etc.).

Site : www.abbayedzogbegan.com

L'AAFOD (Association des Amis de la Fondation de Dzogbégan) aide le dispensaire à financer le salaire de 3 personnes et les médicaments. Depuis plusieurs années, l'AAFOD soutient également la scolarité et l'éducation des enfants défavorisés des deux écoles primaires du village. Cette aide se continue auprès des jeunes au niveau du collège afin que chacun puisse réaliser son propre développement (agriculture, élevage, divers métiers). 

Pour soutenir l'association, envoyer vos dons à :

AAFOD
Abbaye d'En Calcat
81110 DOURGNE
05 63 50 32 37
aafod(at)encalcat(dot)com